Une vague de chaleur envahit Lyon et l’été commence à pointer le bout de son nez. A l’heure de la canicule, comment adapter son alimentation pour rester en forme et ne pas souffrir de la chaleur ?

 

Le corps a des besoins différents lorsqu’il subit un environnement particulièrement chaud. Pour éviter la déshydratation, les coups de chaud ou les baisses de régime, optez pour une alimentation adaptée. Même si les glaces sont des incontournables de la saison estivale, mieux vaut ne pas en abuser et faire le bon choix pour une assiette pleine d’énergie !

 

Voie Verte vous livre 5 conseils pour adapter son alimentation à une période caniculaire.

 

1 – Privilégiez le frais et le cru.

Premièrement, se nourrir d’aliments froids et crus vous permet d’éviter d’utiliser votre four ou vos plaques de cuisson qui dégagent beaucoup de chaleur dans votre maison ou appartement. Ainsi, vous conservez un peu de fraîcheur à l’intérieur.

Par ailleurs, cela a aussi des bénéfices sur votre bien-être et sur votre corps.

Quelques idées de recettes froides pour l’été : des salades composées, des salades de fruits, des smoothies à base de fruits ou de légumes, des gaspachos, des crudités, la fameuse tomate mozzarella, les tartines ou bruschettas, des wraps, des poke bowl…

2 – Optez pour des aliments riches en eau.

La majorité de votre alimentation doit se constituer d’aliments riches en eau pour compléter votre hydratation. Alors qu’il est préférable d’éviter certains aliments comme ceux à base de caféine, ceux très sucrés ou encore l’alcool, privilégiez plutôt les fruits et les légumes.

Quelques légumes riches en eau : le concombre, la salade verte, le radis, la courgette, la tomate, le chou-fleur, le poivron.

Quelques fruits riches en eau : le melon, la pastèque, le pomélo, la fraise.

3 – Allégez votre assiette… Mais nourrissez-vous !

Pour beaucoup, nous préférons manger plus léger en cas de fortes chaleurs. La faim se fait plus rare et nous nous sentons mieux lorsque nous mangeons moins gras, sucré, salé… N’hésitez pas à alléger votre assiette en mangeant des aliments pauvres en matière grasse ou en sucre, faciles à digérer et qui se mangent sans faim.

Cependant, veillez à bénéficier de tous les nutriments importants pour votre bonne santé et ne risquez pas la carence.

Les aliments légers mais riches en nutriments : les œufs, la banane, le poisson blanc, la viande blanche, la pomme, le fromage blanc.

4 – Prêtez attention à la chaîne du froid.

Une rupture de la chaîne du froid est vite arrivée… surtout quand il fait plus de 30° ! Pour limiter le développement de micro-organisme potentiellement pathogènes, veillez à ce que vos aliments soient maintenus à la bonne température. Pendant le repas, ne laissez pas vos plats à l’extérieur, placez-les au frais dès que vous vous êtes servis. Prêtez attention à la viande qui doit être au frais, surtout si vous prévoyez un repas cuisiné au barbecue. Il est aussi vivement recommandé d’acheter les produits fragiles à la fin des courses et d’utiliser un sac isotherme pour les transporter.

Les aliments sensibles à la température : le poisson, la viande, la mayonnaise, les plats à base de crème, le surgelé, la charcuterie, le tartare et carpaccio, les coquillages.

5 – Boire de l’eau… avant même d’avoir soif.

Et nous parlons bien d’eau… Et non pas de sodas, de jus de fruits ou d’alcool. Buvez de l’eau très régulièrement, avant même de ressentir la soif. C’est le meilleur moyen pour se sentir bien malgré la chaleur.